La fabrication des sceaux de plomb (bulles)

Très rares sont les références bibliographiques sur la fabrication des bulles de plomb. Je redécouvre un article de Gustave Schlumberger, reproduisant un très rare exemplaire de « boullotirion » byzantin :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1911_num_55_5_72863.

Sur cette fabrication, voir aussi « Les chartes scellées par des bulles de plomb et leur conservation aux Archives nationales », paru en 2001 dans la Gazette des Archives.

Nous profitons de ce billet pour mettre en ligne une bibliographie sur les traitements de restauration-conservation des plombs, qui ne prétend pas à l’exhaustivité mais pourrait, nous l’espérons, faciliter la documentation des professionnels.


Une réflexion au sujet de « La fabrication des sceaux de plomb (bulles) »

  1. Pour trouver des choses sur les bulles, il faut en effet plutôt chercher du côté de l’Orient. Sur la pince à sceller qu’on appelle boulloterion, on peut par exemple commencer par l’article correspondant dans l’Oxford Dictionary of Byzantium.

Répondre à haha Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *