Analyse de cire à sceller : 54 échantillons prélevés

Les restaurateurs qui se sont confrontés un jour à la restauration de sceaux brisés ou lacunaires le savent : une part d’empirisme reste toujours attachée aux protocoles de traitement. Peu d’études ont été menées sur les produits et techniques employées. Force est de constater que l’éventail des procédés se rédui à des collages à la colle d’esturgeon, et les comblements de lacune à l’usage d’une cire de comblement appliquée à la pointe chauffante. Cires minérales en mélange, cire d’abeille blanchie, ou cire d’abeille en mélange avec une cire carnauba ou une résine polysaccharide sont ainsi les principaux produits de comblement : mais comment les utiliser à bon escient? Quelles sont leurs propriétés? Et surtout : quelles sont les propriétés (rhéologiques, mécaniques, chimiques) des cires de sceaux originaux, qui restent les éléments décisifs dans la rédaction d’un cahier des charges des cires de comblement?

Lire la suite