Numérisation des chartes scellées de grand format

Numérisation des chartes de grand format sous Phase one

Numérisation des chartes de grand format sous Phase one

Après une longue séance à l’atelier de restauration, cinq chartes scellées de grand format des Mélanges de Colbert passent sous les lumières des projecteurs : toutes les compétences des spécialistes de la numérisation, ainsi que les meilleurs appareils, sont requis. Le résultat? Et bien… à bientôt sur Gallica, pour découvrir les chartes restaurées et enfin visibles par tous! Dans le lot :

 

  • la ratification du traité d’Arras par les ambassadeurs de Charles VII et Philippe le Bon (1435);
  • l’acte de reconnaissance de Charles le Téméraire par le clergé, la noblesse et le tiers-état de Hainaut (1465) ;
  • les lettres d’obligation des nobles et des villes d’Angleterre pour le projet de mariage entre Charles de Gand (futur Charles Quint) et Marie d’Angleterre (future femme de Louis XII) (1508)
  • le traité de Cambrai conclu entre les ambassadeurs de François Ier et ceux de Maximilien Ier et de Charles, roi de Castille, confirmant les traités de Noyon et de Bruxelles (1516)
  • les lettres du roi de Bohême, Jean, d’Adulf, évêque de Liège, de Raoul, duc de Lorraine, d’Amé, comte de Savoie et de Jean, comte d’Armagnac, sur les trêves conclues entre les rois de France et d’Angleterre (Esplechin, 25 septembre 1340)

Quelques chiffres : 5 chartes, 81 sceaux, 173 images développées, des dizaines d’autres pour les essais et le rodage, et… 4 jours!

Le « Repertoire alphabétique des séries génélogiques de l’ancien Cabinet des titres » de la BnF est en ligne !

L’évènement était attendu impatiemment parmi les historiens, généalogistes, héraldistes et sigillographes: c’est désormais chose faite. Le Répertoire alphabétique des séries généalogiques de l’ancien Cabinet des titres de la Bibliothèque nationale (autrefois en salle de références de Richelieu) a fait son entrée dans la Base Archives et Manuscrits. L’indexation des noms de famille des six séries du Cabinet des Titres permet désormais une interrogation via le « formulaire de recherche » (en ce cas cochez la case « Collections généalogiques-Cabinet des Titres » dans l’arborescence à droite, pour des réponses plus ciblées). Le manuscrit d’Ulysse Robert est également numérisé et mis en ligne sur Gallica. Attention tout de même : l’indexation des noms est celle des dossiers, qui ont eux-mêmes été constitués avec une certaine souplesse. Ainsi, une archive peut-être classée au nom du bénéficiaire, ou de l’auteur juridique, par exemple, mais l’indexation ne reprend que le nom retenu pour le dossier.

Un fichier chronologique sur fiche existe également pour le Cabinet des Titres et la collection Clairambault, jusqu’en 1514, ainsi qu’un fichier alphabétique de la collection Clairambault en volume 280. [Voir P. GASNAULT, L. MERIGOT, Les catalogues du départements des manuscrits : manuscrits occidentaux, Paris, 1971, « collection Clairambault]

Et, pour ceux qui voudraient commencer des recherches dans le Cabinet des Titres, nous recommandons vivement la consultation des miscellanées en ligne de la BnF!

Le Répertoire alphabétique des séries généalogique d’Ulysse Robert (NAF28674)