Guide de recherche au département des Manuscrits

Dans le cadre du projet de recherche sur les actes scellés de la BnF, le signalement des fonds d’archives scellées précède leur évaluation sanitaire. Ainsi, les segments de collections ciblés sont susceptibles de contenir des actes scellés originaux, des sceaux détachés ou des matrices. Il convient par conséquent d’adapter les recommandations en vigueur pour permettre un meilleur repérage de ces segments, et de décrire les instruments de recherche afférant.

Les fiches de signalement sont établies à partir de la norme AFNOR CG46/CN357/GE7 « Description de manuscrits et fonds d’archives modernes et contemporains en bibliothèque ». En vue de l’évaluation sanitaire, l’indication du métrage linéaire occupé par les collections et les instruments de recherche sigillographiques (catalogues, inventaires et bibliographie sélective) viennent compléter les champs à informer. Les onglets déroulant donnent un synopsis des orientations concernant le signalement des collections.

Le repérage dans les collection n’est pas chose aisée pour le chercheur : il aura tout profit à consulter des ouvrages généraux introduisant à la structuration et à l’historique des collections :

PARAVICINI W., Die Nationalbibliothek in Paris, Munich, 1981, 133p.

MERIGOT L., GASNAULT P., Les catalogues du Département des Manuscrits : manuscrits occidentaux, Bibliothèque nationale, Paris, 1974, 102 p.

DELISLES L., Le cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque impériale, 3 tomes, Imprimerie nationale, Paris, 1868-1881

Une recherche sigillographique n’est pas plus aisée. Nous proposons ici des pistes d’entrées dans trois gisements majeurs, non incluses dans les collections « par langue » (Français, Latin, Nouvelles acquisitions françaises, etc.) :

  • les Pièces originales, reliquat du cabinet des Titres ;
  • les collections des Provinces (classement considéré comme géographique) ;
  • les collections des érudits et bibliophiles (Mélanges de Colbert, Clairambault, Baluze, Chappée) (où classement des collectionneurs a été partiellement conservé, passé au filtre de récolements et remaniements plus ou moins étendus au XVIIIe et XIXe siècles).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *